À propos d’ICAN

Pour nous, la dette en tant que problème global, ne traite pas d’une situation concrète ici et maintenant, des coupes budgétaires et de la crise. Au cours de l’histoire, elle a été un instrument de domination économique et politique du pouvoir central sur le peuple, servant à imposer les décisions des pouvoirs centraux sans avoir à user de méthodes plus agressives telle que la force.

La dette (l’octroi de crédit, sa renégociation ou son remboursement) est le plus souvent utilisée pour obliger les États à ouvrir leurs marchés de biens et services aux pays étrangers, à privatiser les services publics permettant aux sociétés privées d’engendrer des bénéfices et l’exploitation et l’extraction de ressources naturelles par des sociétés étrangères, ou à favoriser les changements de gouvernements, ou acheter leur vote au sein d’organisations internationales.

Dans ce contexte global, et en considérant la dette comme un mécanisme du système capitaliste, nous voulons souligner le fait que ce mécanisme met non seulement les actifs monétaires en faillite, mais aussi qu’il se fonde sur l’abus de main d’oeuvre, l’exploitation de l’environnement, la violation des droits de l’homme, la conquête des peuples en voie de “développement” et l’attribution d’emplois apportant peu de reconnaissance à certaines classes sociales, ajoutant à cela une discrimination sexuelle.

Le Réseau International des Audits Citoyens de la dette (International Citizen debt Audit Network – ICAN), sous la devise « Nous ne devons rien, nous ne paierons rien », englobe des mouvements et réseaux de différents pays européens et nord-africains luttant contre les mesures d’austérité à travers la réalisation d’Audits Citoyens de la Dette.

Douze pays y participent : La Grèce, l’Irlande, le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la Belgique, la Pologne, l’Angleterre, la France, la Slovénie, l’Ecosse et Chypre. Les membres partagent leurs expériences à travers les différentes organisations, réseaux et mouvements sociaux, mettant en place un type d’audit commun réalisé ou promu dans chaque pays, et le type d’actions et de stratégies de mobilisation sociale ayant lieu dans chaque pays, avec l’objectif commun de créer un front solide et uni contre la dictature de la dette.

 

ICAN

FacebookTwitterGoogle+WordPressBlogger PostMeneameShare/Bookmark

Cet article est disponible en: Anglais, Espagnol