Création d’un front municipaliste contre la dette illégitime et l’austérité.

Des responsables municipaux et des mouvements sociaux travaillent en la création d’un front municipaliste contre la dette illégitime et l’austérité.

Plus de 100 personnes représentants plus de 30 communes et mouvements sociaux se retrouvent à Barcelone.
• « La manière de nous acquitter de nos devoirs est de contourner la règle de la dépense livrant bataille jusqu’au dernier recours», Carlos Sánchez Mato, conseiller économique et financier de la mairie de Madrid.
• « Nous devons créer un front municipaliste qui nous mènera au défaut de paiement de la dette », Rubén Rosón, conseiller économique de la Mairie de Oviedo.

arton14132-84e9a

Barcelone, 15 octobre – La rencontre #AuditFest, célébrée les 14 et 15 octobre derniers à Nau Bostik, dans le quartier Sagrera de Barcelone, a réuni plus d’une centaine de personnes, parmi lesquelles les responsables locaux élus, le personnel technique municipal et les activistes des mouvements sociaux, venant de plus d’une trentaine de communes du pays. Le résultat des journées, organisées par la Plateforme d’Audit Citoyenne de la Dette (PACD), a obligé ladite plateforme à abréger la période d’inscription plusieurs jours avant.

La principale conclusion des journées a été la proposition d’un redoublement d’efforts et de ressources qui permettront de coordonner la mise au point de stratégies communes entre les mairies. A cet effet, l’on a suggéré la création d’un front municipaliste de lutte contre le paiement des dettes illégitimes et illégales en utilisant des outils tels que les audits citoyens municipaux. C’est une stratégie municipale commune qui s’oppose à l’austérité imposée par le gouvernement central, afin de privilégier les droits et les politiques sociaux.

Au cours de ces journées, la situation difficile dans laquelle se trouvent plusieurs communes du pays est restée identique à cause des années de mauvaise gestion et de corruptions, dues à l’accumulation de dettes illégitimes, et au déploiement d’un carcan législatif depuis le gouvernement central qui a réduit au minimum l’autonomie municipale (loi de stabilité budgétaire ou LRSAL, aussi connue sous le nom de loi Montoro). Avant ces difficultés, les conseillers municipaux, le personnel technique et les activistes ont partagé des suggestions et initiatives qui sont en cours de développement dans différentes municipalités. Ils ont communément mis en évidence des stratégies allant du déploiement des audits citoyens de la dette, de la gestion et de la dépense publique, aux stratégies de promotion de la participation citoyenne, la transparence et la remise d’un rapport budgétaire, en passant par des stratégies de lutte judiciaires contre la corruption.

Au cours des plus de 10 ateliers réalises durant la journée, des initiatives autour de la promotion d’une fiscalité municipale plus juste ont été abordées, la promotion de clauses sociales dans le recrutement et l’achat publique ou les processus de municipalisation des services publiques. Parmi les participants, l’on pouvait noter la présence de Carlos Sánchez Mato, conseiller municipal de l’économie et des finances de la mairie de Madrid, David Navarro, conseiller municipal de l’économie, des finances, de la dette et de la sécurité citoyenne de Cádiz, Rubén Rosón, conseiller municipal de l’économie et de l’emploi d’Oviedo, Julián Moreno, conseiller municipal de Séville ou José Téllez, conseiller municipal des finances de Badalona. Les plateformes et mouvements sociaux ont aussi participé à l’instar des Initiatives d’audit citoyenne Madrid audit Madrid ou L’Audit Santé (Madrid), la plateforme pour une fiscalité juste, le réseau d’économie solidaire de Terassa (XES) ou la campagne 15MPaRato.

Les journées se sont achevées par une assemblée plénière au cours de laquelle l’on a débattu et décidé des stratégies politiques et organisatrices nécessaires, afin de promouvoir un front municipaliste ; pas seulement des mairies, mais aussi des mouvements sociaux, qui coordonnent la lutte contre la « Debtocratie » et l’austérité au niveau local. Le conseiller municipal de l’économie et l’emploi d’Oviedo, Rubén Rosón, a montré l’importance de la création de ce réseau, afin de travailler ensemble non seulement dans la dénonciation des dettes illégitimes, mais aussi pour « montrer la voie pour le changement de la législation ». Les responsables élus et le personnel technique municipal, participant à #AuditFest se sont mis d’accord sur la nécessité d’aborder ensemble la reprise de la loi Montoro et de la loi de stabilité budgétaire, que le conseiller municipal de l’économie, des finances, de la dette et de la sécurité citoyenne de Cádiz, David Navarro, a qualifié de « Lois Manille ». Pilar Castillejo, dirigeante de la mairie de Ripollet, a ajouté que pour que les mairies soient financièrement indépendantes, « il est nécessaire de ne pas seulement changer ces normes, mais également de retourner le tableau de financement municipal ».

Les participants se sont employés à continuer de travailler de manière coordonnée. La Plateforme d’Audit Citoyenne de la Dette (PACD) va évaluer dans les prochaines semaines les conclusions de la rencontre et son objectif de proposer des actions concrètes qui conduiront à la création effective d’un front municipaliste contre la dette illégitime et l’austérité.

Les prochaines étapes comprennent la réunion à Oviedo, à la suite de la publication du «Manifeste d’Oviedo», où le réseau a travaillé sur le développement d’un calendrier qui va coordonner les municipalités et les mouvements sociaux:

cronograma-red-municipalista-deudaet un atelier dans l’événement Mak2 Municipalisme, Auto-gouvernance et Contre-pouvoir» qui se tiendra à Pampelune-Iruña du 20 au 22 Janvier.

Pour plus d’informations :

Programme : http://auditoriaciudadana.net/2016/08/01/auditfest-octubre-barcelona/
Suivez nous sur Twitter: https://twitter.com/#auditfest
Dossier de presse de la PACD:http://auditoriaciudadana.net/docs/DosierPrensaPACDFeb2016.pdf
Contact
: auditoriabcn[at]gmail.com

Auteurs

Share

This post is also available in: Anglais, Espagnol