Semaine mondiale d’action contre la dette, les fonds vautours et les Institutions Financières Internationales (IFI), 8-15 octobre 2014

end-vulture-culture-header-658x108

L’Argentine est aujourd’hui la proie d’une poignée de créanciers spéculateurs, connus sous le nom de “fonds vautours”. Profitant des graves difficultés financières des États, les fonds vautours rachètent à très bas prix des créances sur les États pour ensuite les contraindre par voie judiciaire à les rembourser au prix fort, c’est à dire le montant initial des dettes, augmentées d’intérêts, de pénalités et de divers frais de justice.

Ces prédateurs, qui sont majoritairement basés dans les paradis fiscaux, réalisent ainsi d’énormes bénéfices sur le dos des populations à l’image des  fonds NML et Aurelius qui viennent d’obtenir une victoire spectaculaire devant la justice étasunienne.

Pour rappel: après la crise économique de 2001, 93 % des créanciers privés ont accepté en 2005 et 2010 une réduction de presque 50% de la dette commerciale de l’Argentine après que le pays ait suspendu le remboursement de sa dette pour donner la priorité aux besoins de sa population. Refusant de participer à ces négociations, NML et Aurelius Capital ont attaqué l’Argentine devant les tribunaux new-yorkais et ont obtenu le droit de se réclamer 1,33 milliard de dollars, soit une plus-value de 1600%.

Face à cette situation qui ne touche pas que l’Argentine, il est urgent de multiplier les lois contre les fonds vautours. La République démocratique du Congo (RDC) vienne aussi d’être condamnée par la justice étasunienne au profit d’autres fonds vautours. L’Europe est aussi concernée. La Grèce a déjà été attaquée par ces prédateurs.

Une campagne d’information et de sensibilisation doit également être menée auprès de la population sur le dangerosité de ces fonds.

N’oublions pas toutefois, que ces fonds vautours ne sont que la partie immergée de l’iceberg et cachent un « système dette » tout aussi prédateur. Cette année nous « fêterons » les 70 ans de la Banque mondiale et du FMI, qui continuent d’exiger le remboursement des dettes odieuses, illégales et illégitimes, imposent des mesures d’austérité, violent les droits humains et appauvrissent les populations. Les fonds vautours ne sont donc pas les seuls vautours !

Face à cette situation, nous appelons à une large mobilisation pendant la semaine d’action contre la dette et les IFIs, qui marque aussi l’anniversaire de la mort de Thomas Sankara (le 15 octobre), le leader burkinabé qui a payé de sa mort le refus de payer la dette et les politiques imposées par les IFIs.

Nous appelons toutes les organisations et les mouvements internationaux à rejoindre cette SEMAINE D’ACTION MONDIALE CONTRE LA DETTE ET LES INSTITUTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES , du 8 au 15 octobre, pour en finir avec la dictature de la dette, les mécanismes pervers du microcrédit (11 octobre) et  les traités de libre-échange, comme le TTIP (11 octobre) et pour demander :

  • des lois pour bloquer l’action des fonds vautours [#StopVultureFunds]
  • Des audits publics et citoyens de la dette pour identifier et annuler sans conditions toutes les dettes odieuses, illégales et illégitimes
  • Le respect du droit souverain des pays à prendre des mesures unilatérales pour mettre fin au paiement de la dette, afin de satisfaire leurs obligations en termes de droits humains et environnementaux
  • la mise en place d’un tribunal international sur la dette qui assure la primauté des droits humains sur les droits des créanciers
  • une nouvelle architecture financière mondiale et régionale qui donne la priorité aux personnes et à la planète et non aux profits des créanciers et au pouvoir des entreprises.
  • Un système de taxation juste et progressif

Luttons contre les fonds vautours et  les dettes illégitimes !

 

Calendrier:

Le 11 octobre : Journée européenne d’actions contre le TTIP

Dans toute l’Europe : Journée d’actions décentralisées contre le TTIP, le CETA (Accord de libre-échange Union Européenne – Canada) et le TiSA (Accord sur le commerce des services, entre 50 pays, dont les 28 de l’Union Européenne).
http://stoptafta.wordpress.com/

En Belgique

L’Alliance D19-20 organise un meeting et des concerts, de 14h30 à 21h, à Bruxelles.
http://www.d19-20.be/fr

- Le 16 octobre : La plateforme d’audit citoyen de la dette en Belgique (ACiDe) donnera une conférence de presse et une action symbolique pour présenter des alternatives au paiement aveugle de la dette et à l’austérité.

Le 10 octobre : Action devant le siège de la Banque Mondiale sur le thème “Our land, our bussiness” organisée par Fian, SOS faim et CNCD. #WorldvsBank mobilizations

Activités PACD Valencia

- 14 octobre à 19h
” Perspectives pour le non paiement de la dette” avec Carlos Sanchez Mato, economiste, président d’ATTAC Madrid, membre de la PACD et de la Plataforma por la Nacionalizacion de las Cajas de Ahorro.
Lloc : Ca Revolta (Carrer de Santa Teresa, 10 – València)

- 15 octobre à 19h
Assemblée ouverte de la PACD
Lloc : Ca Revolta (Carrer de Santa Teresa, 10 – València)

- 16 octobre à 19h
Dette illégitime et audits municipaux : la création de groupes d’audit citoyens
Lloc : Antic col·legi Villar Palasí, Benetússer (C/ Palleter, 9)

Activités du CADTM- AYNA

- Séminaires à Montevideo (Uruguay) :

9 octobre : América Latina y el Caribe. Procesos de Integración Regional / Alternativas / Modelos de “desarrollo”/ recursos naturales y energéticos/ ¿Hacia dónde VAMOS ? (http://cadtm.org/America-Latina-y-e…)

10 octobre : Deuda pùblica global, derecho internacional y los derechos humanos en el siglo XXI (http://cadtm.org/Deuda-publica-glob…)

- Buenos Aires (Argentine) :

14 octobre : Audition publique au parlement à partir de 16h en présence d’Eric Toussaint, fondateur du CADTM.

Activités du CADTM Afrique

La CAD Mali organise une Causerie Populaire sur la Dette pour informer l’opinion publique nationale de la lettre d’intention que le gouvernement malien a envoyé au FMI et des impacts des projets « Doing Business » et « Benchmarking Business of Agriculture » de la Banque mondiale sur les services sociaux de base et les conditions de vies des citoyens.
L’atelier se tiendra le Jeudi 09 octobre 2014 de 9h00 à 13h00 au Musée National de Bamako.
Prendront part à la rencontre les organisations membres de la CAD Mali et les organes de presse écrite et parlée.
Programme indicatif de la causerie :

Session 1 : Cérémonie d’ouverture

8h30-9h30 : Accueil et installation des invités (responsable DE/CAD-Mali)
9h30-10h00 : Mots de bienvenue du SG de la CAD-Mali ;
Bref aperçu de la semaine d’action mondiale contre la dette et les IFIs

Suspension

10h00-10h30 : Pause café (responsable Comptable)

Session 2 : Débats

10h30-11h00 : Exposé sur la lettre d’intention du FMI et le projet « Doing Business » et « Benchmarking Business of Agriculture » de la Banque Mondiale (DE )

11h30-13h00 : Echanges (questions/réponses/contributions) des participants
Modérateur

Session 3 : Synthèse des travaux et clôture

13h00-13h30 : Formulation des recommandations des participants (responsable : )Modérateur

13h30-13h40:Mots de clôture du Directeur Exécutif de la CAD-Mali

13h40-13h50 : Déjeuner (responsable:Comptable)

NAD-UNIKIN organise le 11 novembre plusieurs activités à l’Université de Kinshasa :

- Restitution à 12 heures du second séminaire de renforcement des capacités des femmes du CADTM Afrique sur la dette, l’audit et les microcrédits de Ouarzazate/Maroc
- Journée d’échanges sur les microcrédits en RDC : « Quels acteurs, quels taux d’intérêt, quelles incidences sur les conditions de vie des populations et quelles alternatives pour les populations pauvres ? »
Cette activité va aboutir sur une enquête de terrain pour savoir s’il y a des femmes victimes de microcrédits en RDC/ “Menons l’enquête sur les microcrédits”
- Journée d’information sur la dette de développement : cas du projet Inga 3 BC (Basse Chute)

Durant le mois d’octobre (les dates ne sont pas encore définies) se tiendront toujours à l’Université de Kinshasa des expositions de livres sur la dette et les IFI devant les Facultés de Droit et lettres, Sciences Sociales et Sciences économiques, Sciences Agronomiques et Sciences de l’éducation.

Activités de ATTAC Maroc-groupe de Casa

Dans le cadre des activités de la semaine d’action contre la dette et les institutions financières internationales (IFI), ATTAC Maroc-groupe de Casa, organise une projection-débat autour du film Les Confessions d’un assassin financier de Stelios Kouloglou (version arabe), le 19 octobre 2014 à 15h30, lieu : l’Institut Goethe de Casablanca (à confirmer).

Ici les photos de la soirée : https://plus.google.com/photos/1031…

Activités de ATTAC Togo

Dans le cadre de la semaine d’actions mondiales contre la dette, ATTAC Togo en collaboration avec l’association Nouvelles Alternatives pour le Développement Durable en Afrique (NADDAF) organise ce mardi 14 octobre 2014 une journée de réflexion et de partage autour du thème : « Quatre ans après le point d’achèvement de l’Initiative des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE), quelle évolution de la dette publique du Togo ? ».

L’objectif de cette rencontre vise à informer l’opinion de l’état de la dette publique du Togo depuis que le pays a atteint le point d’achèvement de l’Initiative PPTE

Cette activité aura lieu à la salle de conférence de la Plateforme Citoyenne Justice et Vérité (PCJV) à Atiégou/Lomé

8h00-8h15 : Arrivé et installation des invités

8h15-8h45 : Cérémonie d’ouverture

Mot de bienvenue du Président ATTAC Togo

Mot de circonstance du Coordinateur de NADDAF

Mot de bienvenue du Ministre de l’Economie et des Finances Photo de famille

9H00-10H30 : PANEL

– Communication du représentant de la Direction de la dette publique, « État des lieux de la dette publique du Togo depuis l’IPPTE »

– Communication du représentant du Comité National de la Dette Publique « Quel suivi du comité de la dette publique du Togo par le CNDP »

Débat et échanges 10h30-11H30 : Communication

« La dette publique du Togo, quel impact sur le développement du Togo ? » Débat et échanges

11h30-11h50 : Travaux de groupe : « Quelle stratégie de la société civile pour le monitoring de la situation de la dette publique du Togo »

11H50-12H00 : Mise en place d’un comité de suivi des stratégies proposées par les OSC

12H00-12H10 :
Mot de clôture du coordinateur de NADDAF et du président d’ATTAC Togo.

Auteurs

Share

This post is also available in: Anglais, Espagnol